Gisborne to Napier, New Zealand

Distance: 143 miles
Time on bike: 3.5 hours

Gisborne is the first town in the World which sees the sun rise. We kick off the day with a walk along the coast to see the monument of ‘Young Nick’, Captain Cook’s cabin boy who was the first member of the crew to sight land and spot New Zealand. This is followed with the monument to Captain Cook himself, modelled on a globe with the routes of his three voyages plotted.

We’re so glad that the weather has improved today and we have a nice ride planned to get to the town of Napier. The route takes us through some very pleasant countryside and terrain and we get to nearly 700 m in altitude at one point. The scenery is very picturesque as some of the trees are changing colour and in places the road has a light sprinkling of leaves which get whipped up when we ride through. Again the roads don’t disappoint and for the first ninety minutes of riding we only see about five other vehicles.

We arrive in the town of Napier at about 2.30 pm and have a ride around looking at the architecture of some of the buildings. The town was pretty much destroyed in an earthquake in 1931 and was then comprehensively rebuilt in following years with art deco design strongly influencing the architecture. It’s supposed to be the art deco capital and has a great classy feel about the place.

After a ride around town and finding out that the museum is closed for redevelopment, we decide to stay the night to have a wander around on foot. However, when we ride to the nearest camp site we’re about 1.5 miles from the centre and decide that camping may not be the best option.

After getting back to the sea front we ride along and stop at one of the first hotels to ask about prices for rooms. It’s a bit more than our usual budget at £65 a night, but the room is really superb and has a balcony and sea view, a kitchen and best of all a hot tub in the bedroom. As tonight marks our anniversary of being on the bike trip, we decide it’s worth spending a bit more to celebrate.

After getting settled into the room with tea, cheese and biscuits on the balcony, we then take a wander along the sea front and then back through town to see the buildings on foot. Rather than eat out in a restaurant we decide to get a few things in from the local supermarket and have a picnic back in the hotel room. Somehow a couple of bottles of wine slip into the basket, so there’s a great recipe for a night in.

Jour 364 – Dimanche 17 Avril 2011. De Gisborne à Napier, Nouvelle-Zélande.

Distance: 282 km – Temps à moto: 3.5 heures

On commence la journée par aller faire un petit tour a pieds vers le port pour aller voir les statues du ‘jeune Nick’, le cuisto du capitaine Cook qui était le premier a voir la Nouvelle-Zélande, puis la statue du Capitaine Cook qui représente le Capitaine, sur un gros globe terrestre avec les lignes de ses 3 grandes expéditions autours du monde.

Le temps est superbe ce matin et après petit déjeuner, on range la tente qui est enfin sèche et on prend la route vers la ville de Napier. La route passe dans les collines et est vraiment agréable, on sent vraiment que c’est le début de l’automne ici, il fait frais, et les arbres changent de couleur et commencent a perdre leurs feuilles qui dansent dans le courent d’air quand on passe avec nos motos. Il n’y a pas grand monde sur les routes, et on croise moins de 10 voitures.

Il est assez tôt quand on arrive a la ville de Napier qui avait été détruite en 1931 par un tremblement de terre et qui a été reconstruite dans les années ou le style ‘art déco’ était a la mode et est supposé être la capitale de l’art déco car il y a plein de bâtiments très styles un peu partout.

On fait le tour dans la ville et Carl prend les photos, des superbes bâtiments, on essaye d’aller au musée mais il est fermé, on va voir ou est le camping, mais comme il est vraiment loin de la ville, on décide que ça serai bien plus sympa de rester au centre-ville, et que comme ça fait exactement un an qu’on est sur la route, on peut fêter ca en restant dans un hôtel.

Le premier hôtel ou on s’arrête sur la cote a l’air bien, et même si ça nous semble un peu cher, la chambre n’est pas hors de prix et il y a un jacuzzi dans la chambre, et une belle vue sur la mer, et comme il est assez tôt, on va bien pouvoir en profiter.

On s’installe dans la chambre le temps d’une tasse de thé et de biscuits avec du fromage qui sont dans la chambre. On sort ensuite faire un tour dans la ville a pieds puis on passe au supermarché faire des courses pour notre petit dîner, il y a une petite cuisine dans l’appartement, on se prépare donc un dîner sympa et on prend aussi deux bouteilles de crément rosé, et on passe la soirée en regardant un film en nous trempant dans le jacuzzi.

Un an sur la route… on a vraiment l’impression de bien profiter de notre voyage. Quelle chance d’avoir la possibilité de voir tous ces pays et de faire toutes ces rencontres, et surtout de pouvoir faire ça a deux, on pense souvent aux gens qu’on a rencontré et qui font ce genre de voyages tout seuls… ça n’est pas quelque-chose qu’on aimerai faire!

Ça nous semble un peu étrange aussi d’être dans la dernière étape de ce grand voyage, une étape qui semblait si lointaine… On sera tous les deux bien contents de rentrer voir nos familles et amis, et on pense aussi qu’il y a plein d’autres pays à découvrir, qui sait, peut-être qu’on aura la chance de faire d’autres voyages comme celui-ci.