Gympie to Brisbane, Australia

Distance: 145 miles
Time on bike: 4 hours

After breakfast in the camp kitchen, Carl gives Christchurch Council a call, together with the Red Cross and two volunteer agencies offering our help in Christchurch as it looks like we’ll be shipping the bikes there and have a week or so to spare while the bikes are travelling from Brisbane to New Zealand. Strangely, it doesn’t look like there is any agency set up to take on volunteers, but we leave our details and they say they’ll come back to us.

We start the day with a ride to the Gympie Gold Mine and Historical Society. We were expecting to see a gold mine, but the museum has an amazing collection of historical artefacts with a focus on gold mining. It was interesting to read that a total of only an estimated 121,000 tons of gold has ever been mined in the world; of which 35,000 tons has been made into gold bars, 68,000 tons is in private ownership and 18,000 tons has been used for dissipative purposes. To put that into perspective, the total mined gold if melted into a cube would only measure 20.2 metres along an edge.

After the gold mine and museum tour, we’re slightly later than expected leaving Gympie. Again the sun is scorching today, but it’s lovely to ride along. Our ride during the afternoon takes us through very picturesque countryside and through the Glass House Mountains, so named by Cook when he saw them as they reminded him of the glass furnaces of Yorkshire.

We are trying to get down to the Port of Brisbane in time to catch the freight company where we’ll be crating our bikes. The cut off for shipping the bikes isn’t until Monday, but we want to put our minds at rest that we’ll be fine to crate the bikes up here and have plenty of time to do it. It’s easy to find the place and we couldn’t have asked for a better company to help us out – the guys are very relaxed and tell us they’ll do all they can to help us get the bikes on the ship.

Luckily they have a steel crate which we may be able to use to squeeze both bikes on which will make transporting the bikes very cheap. It looks like it’ll be tight, but we may be able to get away with it. They tell us that Friday is their busy day so we agree to come back on Monday morning to pack the bikes ready for shipping. We find out however, that the ship for Christchurch left this week, so we’ll send them to Auckland instead as that ship leaves next week.

For anyone that’s interested, the company is called Cottpak and they come with a huge recommendation for anyone shipping out of Brisbane. Give Dean a call on 0403 853 351.

With our minds put to rest regarding shipping, we then head into Brisbane to meet up with a couple called Sarah and Simon who we met on a rafting trip in Nepal about five months ago. They very kindly have offered to put us up in Brisbane while we deal with the shipping of the bikes and it’s great to be able to see them again.

When we get to their apartment we’re able to store the bikes in the garage and have a BBQ in the evening catching up with what’s been going on.

Tomorrow we’ll make a start on getting the bikes cleaned up in order to get through New Zealand Quarantine, as we don’t want to go through the same ordeal that we had getting into Australia. That was hell!

Jour 333 – Jeudi 17 Mars 2011. De Gympie à Brisbane, Australie.

Distance: 239 km – Temps à moto: 4 heures

On déjeune rapidement et Carl essaye de voir si on peut aller filer un coup de main aux gens de Christchurch. On arrive a obtenir 3 numéros de téléphone, mais personne ne semble interessé par notre aide… c’est peut-être que le nombre de personnes sur place est assez important et qu’ils ont principalement besoin de dons d’argent… on verra si on arrive a avoir plus d’information plus tard.

On range ensuite nos affaires et on va voir le musée de la mine d’Or. On pensait y voir une mine d’Or, mais c’est en fait un musée de toutes sortes de vieilles choses, dont une petite partie est sur la mine d’Or d’où 121.000 tonnes d’Or ont été extraites dont 35.000 tonnes ont été utilisées pour faire des barres d’Or, 68.000 tonnes sont des propriétés privées. Pour donner une idée de la quantité d’Or extraite, si le tout avait été fondu et reformé en un cube, il mesurerai 20,2 mètres de long.

Après avoir passé un long moment dans le musée on prend la route un peu plus tard que prévu, il fait encore beau et chaud aujourd’hui, on prend une autre route qui passe dans les montagnes de glasshouse. Pas de bol une partie de la route est fermée suite à un éboulement et on fait un détour d’une demi-heure. On fait une pose dans un village près de Montville où on arrive a avoir du lait de soja gratuit dans un petit supermarché quand la vendeuse remarque qu’il est périmé et on mange un sandwish dans un petit café. Le sandwish prend aussi plus longtemps à préparer que prévu et on est vraiment juste point de vue temps, on fini donc par prendre l’autoroute pour arriver au port à temps, on veut vraiment discuter avec les gars du port pour voir si ils ont de quoi emballer nos motos et les mettre sur le prochain cagro qui part vers la Nouvelle-Zélande la semaine prochaine, si ils n’ont pas de caisse on devra essayer d’en trouver une avant Lundi, ca ne nous donne pas beaucoup de temps.

Quand on arrive au port, là où ils préparent les paquets qui sont mis sur les cargos, on rencontre deux gars, et un gars nommé Dean, ils sont tous super sympas, ils ont au moins deux ‘caisses’ qu’on peut utiliser gratuitement pour emballer les motos, ils nous proposent de revenir les emballer Lundi comme le Vendredi ils ont trop d’autres choses à faire. Ca nous arrange vraiment de ne pas avoir a chercher de boites ailleurs, on a donc tout ca week-end pour préparer et nettoyer les motos et nos affaires, et le transport des motos devraient être bien moins cher que par avion.

Maintenant qu’on sait qu’on va mettre les motos sur le cargo Lundi, on discte avec Dean des possibilités d’aller a Auckland ou a Christchurch, on nous avait dit qu’on pouvait faire les deux cette semaine, mais en fait, le cargo pour Christchurch viens de partir et il faudrait attendre 2 semaines pour le prochain, la décisions est donc vite prise : on partira pour Auckland cette semaine.

On prend ensuite la direction de l’appartement de nos amis Simon et Sarah qu’on avait rencontré au Népal et qui nous ont gentilment proposé de loger chez eux. Ils nous offrent même de mettre nos motos dans leur garage, ce qui est idéal pour nous, et on passera la journée demain à les nettoyer. On passe une soirée agréable avec eux en mangeant un barbecue sur le balcon de leur appartement.