Bonny Hills to Yamba, Australia

Distance: 219 miles
Time on bikes: 5 hours

After a light breakfast on the campsite, when thankfully there seems to be some improvement in the weather, we get packed away and again on the road. We’re trying to get further north to see if the weather improves as we’ve had pretty bad weather since arriving in Sydney last Sunday. It’s not like it’s been pouring with rain every day, in fact we’ve not really ridden much in the rain, but the skies have been overcast and it seems like a long time since we last saw the sunshine.

We first stop in the town of Port Macquarie as Béné is getting concerned that her rear tyre is in need of replacement. It’s done well, and has managed 16,000 miles since it was fitted in Almaty, Kazakhstan; so not a bad innings. There’s a bike shop on the GPS which we head for which turns out to be a BMW dealership. Thankfully they have a tyre in stock which costs £138, so not too bad. They want to charge £16 to take the rear wheel off however, so we quickly have the tools out to do the job ourselves to save a little bit of cash.

When at the garage waiting for the tyre to be fitted, we also check the coolant level on Béné’s bike as the overheating light has flicked on a couple of times recently. We’d wondered whether there was another problem with the water pump seals, however the radiator is still full of coolant, so the cause must lie somewhere else. The dealer suggests a bad connection or a damaged wire, so we can look at this down the road.

With the tyre fitted, we’re back on our way and ride to the nearby koala hospital where we see a few of the patients who are being cared for. The koalas appear to be well looked after and it’s nice to read the stories about some of the patients.

We then set off and aim for lunch in the town of Bellingen which turned out to be a nice place. For a change we have lunch in a café, rather than popping to a local supermarket to make a picnic, and then have a wander around to see the shops. Something Carl really loves to do.

After spending a couple of hours in Bellingen we then set off and aim for the town of Yamba. We were hoping to get up to Byron Bay tonight, but we’ll arrive too late so instead will stop halfway. Yamba however turns out to be a nice place, but as we start setting the tent up at sunset we get a bit attacked by mosquitoes. Thankfully the campsite has a pool, so we all, even Anne, go in for a thirty minute dip before making a nice little snack before retiring to the tent.

Unfortunately a big storm erupts when we’re having dinner, which because of the deluge also gets water underneath the tent and soaks through the groundsheet. We manage to get things sorted however and thankfully the rain eases off and we hope things start to improve tomorrow. We were never expecting such bad weather in the land of the eternal sun, but Australia seems much more similar to England, if not worse, when it comes to dismal weather.

Jour 319 – Jeudi 3 Mars 2011. De Bonny Hills a Yamba, Australie.

Distance: 350 km – Temps à moto: 5 heures

Après le petit déjeuner, le temps semble s’éclaircir, on essaye de couvrir un peu plus de distance  pour essayer de trouver du soleil, on n’en a pas vu beaucoup depuis 8 jours. Notre pose est dans la ville de Port Macquarie, et comme je pense uq’il est temps de changer mon pneu arrière qui a fait 25000 km depuis Almaty au Kazakhstan. On trouve un magasin de motos qui a des pneus et le prix est correcte, Carl démonte donc ma roue arrière au plus vite, et en quelques minutes c’est fait, et j’ai un nouveau pneu. Alors que le garrage change mon pneu, j’appelle aussi ma banque qui a annulé ma carte bancaire, elle expire a la fin du mois, mais je n’ai aucun moyen d’en obtenir une autre, j’en ai donc besoin le plus longtemps possible. Heureusement ca n’est pas un problème, et ils remettent ma catre en marche pour ce mois-ci, pour le mois prochain…on verra, j’ai une autre carte, ca devrai suffire. On vérifie aussi si mon niveau de liquide de refroidisment est encore bon comme mon voyant de température s’est mis en route deux fois aujourd’hui, juste le temps d’une seconde. Heureusement le niveau est bon, et on pense que c’est peut-être un problème de connections éléctrique, on vérifira ca au plus vite.

Une fois que mon pneu est remplacé on reprend la route pour aller visiter l’hopital à Koalas. Les koalas ont l’air bien dans ce petit hopital et les histoires de certains qui sont restés ici sont sympa. Pas mal de koalas se font attaquer par des chiens, ou renverser par des voitures, il y en a aussi pas mal qui sont brûlés dans les feux de forêts, la plupart finissent par être remis en liberté au plus vite.

On reprend ensuite la route et notre arrêt suivant est dans la ville de Bellingen qui est un joli petit village plein de petits magasins originaux, de petits cafés sympas. Pour une fois on décide de ne pas faire un pique-nique et on mange un morceaau dans un café. On va ensuite faire un peu de lèche vitrine, mais comme c’est pas trop au gout de Carl et que le temps semble s’assombrir, on reprend vite la route.

On va jusqu’à Yamba, on espérait arriver a Byron Bay ce soir, mais on n’y arriverai de nuit, on décide de nous arrêter plus tôt et de profiter de la soirée. Quand on monte la tente, on se fait attaquer par les moustiques, et on décide de plonger dans la piscine pour y échapper, même Anne pour qui la température est un peu fraiche, arrive a s’y glisser pour quelques minutes.

On cuisine ensuite dans la cuisine, et comme il commence a pleuvoir des cordes on y reste un bon moment. Pendant une accalmie, Anne va dans la tente alors que Carl et moi allons prendre une douche pour nous réchauffer, mais quand on ressort, Anne viens nous retrouver pour nous dire qu’il y a une fuite dans la tente… il pleut tellement fort que la pluie rebondis et mouille la toile interieure, Anne a réussi a mettre les affaires dans l’entrée au sec, mais on n’est pas trop surs quoi faire. On sèche l’interieur aussi bien qu’on peut, puis comme ca ne semble pas s’empirer, on décide de nous coucher, dans l’espoir de ne pas nous réveiller les pieds dans l’eau…. On n’a pas encore trouvé le soleil Australien !