Ayers Rock, Australia

Distance: 68 miles
Time on bikes: 2 hours

We’re up again at 5.30 am to get out before sunrise so we can catch this at Ayers Rock. The morning air is nice and fresh and it’s the only time of day when that can be said.

We settle for seeing the sunrise over the rock while riding around and then take the road out west to get to the Olgas to go for a walk along the Valley of the Winds. This walk gets closed at 10.30 am because of the intense heat, but we manage to get parked up and on our way by about 7 am.

It’s a great walk – very scenic and about five miles in length. Towards the end it became pretty hot as the temperature got to about 45 degrees by the time we were finished at 10 am. Being out here in the middle of the day would be unbearable.

We ride back to the campsite and all seems to be working well with the bikes, so we plan to head off in the morning after seeing another sunrise at Ayers Rock and a six mile walk around the perimeter. Climbing up the Rock is apparently prohibited at the moment due to the heat and is also slightly frowned upon as it offends the Aborigines.

For the rest of the day we relax in the pool and in the evening opt for a relaxing dinner at the campsite rather than rushing around to see another sunset at Ayers Rock. It’s wonderful to see, but it was nice to be able to just cook a nice dinner and chill out for a change.

Jour 281 – Lundi 24 Janvier 2011. Uluru, Australie.

Distance: 109km – Temps à moto: 2 heures

On se lève a nouveau tot, vers 5h30 et on va directement a Uluru pour le lever de soleil. L’air est frais et la route est agréable, mais ca va surement chauffer rapidement. On regarde le lever de soleil sur Uluru avant de prendre la direction des Olgas comme la veille, mais avec un peu de chance on pourra faire la marche ce matin. Le sentier s’appelle la vallée des vents, on espère que ca sera agréable ce matin. On passe a nouveau les chameaux qui sont sur la route en direction des Olgas et on se garre au pied des rochers vers 7 heures.

C’est une marche superbe qui fait environs 8 km, on commence dans l’ombre, en passant entre deux des rochers qui forment les Olgas, puis on passe sur la guche dans un passage qui monte un peu et nous mène au cœur des rochers rouges, c’est un endroit qui semble tellement sec et aride, mais entre les rocher il y pousse de nombreux arbres et il y a pas mal d’oiseaux, il y a aussi pas mal de panneaux qui disent de se méfier des serpents, mais nous n’en voyons aucun.

On fini la marche ver 10 heures, mais la chaleur est fatiguante, il fait déjà 45 degrés. Nous faisons de petites pauses a l’ombre des arbres, mais préférons finir au plus vite, l’idée de retourner au camping nous plonger dans la piscine aide a avancer !

On retourne vite au camping, contents que nos deux motos tournent bien dans cette chaleur, et surtout contents de nous plonger dans la piscine ou on y retrouve deux filles avec qui on avait bien discuté au camping de Kings Canyon, elles s’appellent toutes les deux Anne. On pensait peut-etre pouvoir faire l’ascention du rocher d’Uluru le lendemain, mais apparement les aborigène n’aiment pas ca, et même si des touristes y on des fois accès, avec la permition des locaux, nous ne pourons pas le faire, nous décidons donc d’en faire le tour a pieds demain au plus tot possible pour profiter de la fraicheur.

On passe le reste de la journée au camping et on s’y cuisine un bon petit repas tranquile, cette chaleur nous fatigue vraiment, c’est agréable de ne pas faire grand-chose !