Alice Springs to Erldunda, Australia

Distance: 150 miles
Time on bikes: 3 hours

After thanking Thomas for his hospitality last night, we get going at about 8.45 am and the first stop is the tourist information centre to find out what time the Ghan Train is supposed to arrive in Alice Springs Station. The Ghan runs between Adelaide and Darwin and gets is name from when the route was traversed using camels driven by Afghans. That must have been a colossal journey that took weeks to complete.

We’re hoping to see the train on its approach to Alice Springs, rather than just seeing it in the station. Apparently the train is due in about twenty minutes on the way down from Darwin, so we ride north of town and position ourselves on a bridge. Just as we’re stopping, Béné’s overheating light comes on again, which is a bit concerning. After waiting around for ten minutes we think we may have missed it, so instead head back into town to get some provisions from the supermarket before getting on our way.

On the ride into town, again Béné’s overheating light comes on. We’d thought this may be down to her bike having protective mesh over the radiator which is restricting the air flow and decide to try and get it fixed as the next part of our route takes us through the hottest part of Australia where we expect temperatures to get well into the forties.

We get told of a good motorbike garage in town so go along to see if they have any suggestions as to why it’s overheating. Although the garage is quiet, the mechanic appears to be busy so we get to chat to the owner. He tells us that if all appears to be well with the cooling system, then it’s probably just a duff sensor making the light come on and just to ignore it.

We ride off and try another motorbike garage across the road to see if they can offer any advice. All they can tell us is that they are two mechanics down and don’t have any time to give us any advice. We use the shade beside their garage to do our own diagnosis of what the problem might be, as we don’t really want to head off with an overheating light on. If the engine gets cooked, it’ll be a big expensive problem for us to fix.

After looking around, checking the bike manual on the PC and running a few tests, it appears that the radiator is cold, even though the pipes are hot. We decide to drain the coolant and refill with new to see if this helps. This is where the answers come as only a small amount of coolant comes out of the engine, so it looks like it was simply very low on fluid. We refill the system and all seems to be well again, but we’re still left wondering where the coolant went – maybe we didn’t fill it properly when we last did the job in Malaysia?

With the job done, we get tidied up as we’re still sat on the forecourt of the garage. We’re glad that we’ve managed to sort the problem ourselves as Australia is not a place we’d like to break down in. They may have the parts, but the labour charges would be huge.

At the garage we bump into an Italian chap called Paulo who’s touring around Australia on a similar bike to ours. After we have a good chat, we then get on our way as the Ghan train is about to leave the station and we hope to be able to see it leaving town. We ride out of the centre and park up under the shade of a tree waiting for the train to arrive. We both take up positions on either side of the line to see who can get the best photo. The pictures are below, so let us know which you think best captures the train.

We manage to get going at about 1 pm and again follow the Stuart Highway south. We’d originally planned to get to Kings Canyon today, but with leaving so late we’ll stop off at one of the roadhouse camping sites along the way.

It’s about 5 pm when we reach the road junction which then leads west towards Ayers Rock and Kings Canyon. There’s also a campsite here, so we decide to call this home for the evening. Just as we’re approaching the turnoff, we see a few police cars by the side of the road and a policeman stood in the road, gesturing for us to stop. As we managed to sort out our registration and insurance in Alice Springs we’re all legal, so there are no worries.

The Police were really friendly and mostly interested in just checking that drivers are still awake as many accidents on the highway are caused by people falling asleep. We’re both given an alcohol breath test, which we thankfully pass, before being able to continue a few hundred metres to the campsite.

The temperature has risen to about 42 degree today, so we’re starting to feel the heat a bit more. The good news is that we’ve found that soaking our t-shirts makes riding very comfortable in the dry heat as the evaporating water also keeps us nice and cool.

The campsite has a nice little pool which we spend the rest of the evening in and get chatting to a few of the other campers as the pool seems to be a very sociable watering hole. We leave pitching the tent until sunset so we’re nice and cool getting the camp set up.

Jour 277 – Jeudi 20 Janvier 2011. De Alice Springs a Erldunda, Australie.

Distance: 240 km – Temps à moto: 3 heures

Après avoir remercié Thomas pour son chaleureux acceuil, on prend la route vers 8h45 et notre premier arrêt  est au centre d’information touristique car on espère réussir à voir le fameux train : ‘le Ghan’ qui traverse l’Aurtalie du Nord au Sud. Il n’y en a que 2 par semaine et nous savons qu’il y en a un qui passe ici dans la journée. Il est sensé arriver dans un peu plus d’un quart d’heure et on espère le voir arriver juste en dehors de la ville. On s’arrête au pont juste au Nord de la ville, juste au moment ou je m’arrête, le voyant de surchauffe s’allume a nouveau sur ma moto. On attend un moment, et comme le train ne passe pas on pense l’avoir ratté. On retourne donc vers la ville et le voyant de ma moto se rallume… pas de bol, on n’a pas réglé le problème.

On pense que ma moto surchauffe peut être a cause des grilles de protection du radiateur et on les enlève. On passe aussi dans un garage de motos, mais le gars ne nous aide pas trop, il nous dit juste que c’est surement un probleme avec le detecteur de température qui ne marche pas et de ne pas nous inquiéter. On achète du liquide de refroidissement au cas ou et on décide de demander conseil dans un autre garage. Dans ce garage là, ils ne nous aident pas plus, mais comme il y a de l’ombre on décide de vérifier si le detecteur de température marche, et si le niveau de liquide de refroidissement est le même que la veille.

Après un moment a essayer de voir quel est le problème on décide qu’il doit y avoir de l’air dans le radiateur et on décide de le vider et le reremplir. Quand on le vide il reste peu de liquide, on n ;est pas trop surs pourquoi, peut-etre qu’on ne l’avait pas bien rempli en Malaisie ? Il ne semble pas y avoir de fuite, on décide donc de juste faire le plein de liquide de refroidissement.

Alors qu’on est entrein de finir un gars qui a la même moto que nous passe devant le magasin et viens nous dire bonjour. C’est Paulo, un Italien qui fait une virée en Australie tout seul, il a eu le même problème et il pense que c’est les hautes températures qui causent tellement de problèmes. Il reprend la route peu après et qui sait, on le reverra peut être sur la route vers Uluru.

Une fois a nouveau prêts a prendre la route on passe devant la garre et le train qu’on espérait voir est en garre, il est sensé partir dans les prochaines 10 minutes, nous allons donc nous arrêter a la sortie de la ville pour en prendre des photos, on se met chacun d’un coté de la ligne pour essayer d’avoir le choix de photos ( vous pouvez voter pour celle que vous préferez) puis on reprend la route vers le Sud vers une heure.

On esperait aller jusqu’à Kings Canyon ce soir, mais comme il est déjà tard, on s’arrêtera surement avant. La route est longue et très droite avec peu à voir, vers 4h30 on appercoit au loin sur la route des voitures de police et des policiers, bien installés au bord de la route. Quand on les approche, ils nous font signe de nous arrêter. Ils parlent d’abord a Carl et lui demandent si il a bu et il doit souffler dans l’alcootest, biensur, comme nous n’avons bu que de l’eau toute la journée, il passe, puis il dit au policier : ‘c’est elle qu’il fait tester, elle est francaise !’ en me pointant du doight ! Bref, je passe aussi au test, et je passe aussi. Les policiers nous disent qu’ils sont surtout sur cette route car a cette heure-ci beaucoup de gens commencent a s’endormir et une petite pause le fait du bien.

On continue donc vers Erlunda où on veut camper ce soir, et c’est juste a quelques centaines de mètres plus loin, on est bien contents de nous arrêter : la température est montée a 42 degrés aujourd’hui et on sent vraiment la chaleur, heureusement qu’on s’arrête souvent pour boire et mouiller nos T-Shirts pour nous raffraichir.

Le camping est très bien et il y a une petite piscine. On avait acheté du poisson surgelé a Alice Springs, il est dégelé et un peu chaud, mais comme il est fumé et dans un paquet sous vide, on le met a tremper dans une casserole pleine d’eau et on décide d’aller nous raffraichir dans la piscine, on montera la tente plus tard.

L’ambiance dans la piscine est sympa, il y a pas mal de gens, et tout le monde discute pas mal. Une fois bien que le soleil est plus bas, on decide de nous extirper de la piscine et d’aller manger. Alors qu’on s’approche de nos motos, on remarque des pies qui sont autours de la casserole ou on a mis le poisson a refroidir. Heureusement que l’emballage est solide, elles n’ont pas réussi a le percer !  Carl monte la tente alors que je commence a cuisinner, du riz avec des épices et du bon poisson fumé, c’est délicieux, mais au moment ou on commence a manger des mouches collantes commencent a nous tourner autours et a nous énerver, a tel point qu’on fini par manger dans la tente ou il fait encore super chaud.

On retourne ensuite a la piscine ou on passe un long moment a profiter de la piscine avec vue sur un superbe ciel étoilé, et on observe plein de petites grenouilles qui montent sur les lampadaires pour y attrapper les moustiques et petits papillons de nuit.