Kathmandu, Nepal.

Distance: 8 miles
Time on bikes: 0.5 hours

Today is a big day as we’re going to put the bikes in crates to be cargoed to Bangkok. We start by getting everything ready on the bikes and keep a bag with sufficient things to keep us going in case it takes a few days to clear the bikes at the other end.

We wait for Suraj of Eagle Exports to let us know when to leave and go to the airport. We then follow Suraj on his bike, but soon lose him on the way as we can’t quite get through the traffic due to the width of the bikes. We manage to find our way however, by heading in a south easterly direction and are quite surprised to emerge from the city centre next to the airport cargo area.

We spend three hours packing the two bikes. Luckily the crates are exactly the right size and we manage to get some packing material that has been abandoned nearby to protect things and make it bulky so it doesn’t drop through the bottom of the pallet. In order to pack the bikes as small as possible we take front wheel off, remove the handle bars and deflate the tyres and compress the suspension with straps. We make sure everything is secured and then weigh each of the boxes before sending off to be packed on same flight as us tomorrow.

Due to the dimensions of the boxes, we’re paying for about 360 kg of ‘volume weight’. We never thought we’d be anywhere near that, but after the weigh in we find that the weight is 678 kg which includes just about everything we carry on the bikes, including all our clothing and helmets. It costs £1,150 to ship the bikes.

When we’re finished, we help push the boxes through the secure fencing of the cargo area. We then, bikeless, hop in a taxi back to the hotel to freshen up and then meet up with Suraj and his wife and a group of customers of Suraj’s, a group of French people sending large parcels of stuff to be sold on French markets. After we polish off a bottle of red wine, Suraj and Carl pop to the local off licence to get a bag full of Everest Beers to have back in the office and round the evening off with a nice meal in a local restaurant. A lovely night and a huge thanks to Suraj for his help with arranging the shipment of the bikes.

Jour 193 – Jeudi 28 Octobre 2010. Katmandu, Népal

Distance: 8 km – Temps a moto: 0.5 heures

Aujourd’hui est une journée importante, nous allons mettre nos motos dans des boites en bois pour les faire voyer par avion a Bangkok. On commence par ranger nos affaires, et ne garder que ce dont nous avons besoin pour prendre l’avion et récupérer les motos a Bangkok.

Nous attendons ensuite l’appel de Suraj qui nous emmènera à l’aéroport, dans la partie Cargo. Il nous appelle vers 11 heures et nous rejoint devant l’hôtel, nous devons le suivre jusqu’à l’aéroport comme nous n’avons pas de plan de la ville, mais il nous perd rapidement dans le trafic comme il ne pense pas au fait que nous ne pouvons pas nous faufiler comme lui. Heureusement nous trouvons facilement l’aéroport et le département des Cargo.

La mise en boite des deux motos nous prends 3 heures, les boites en bois sont exactement de la bonne taille, elles n’auraient pas pu être plus petites. Nous enlevons la roue avant de chaque moto et nous utilisons de cordes que Suraj a ramené   et nos sangles pour fixer les motos a la palette de bois, puis du carton ondulée qui semble abandonne dans l’aéroport pour protéger les affaires fragiles comme nos casques et vestes et pour protéger les parties fragiles des motos. Nous défaisons aussi les fixations du guidon pour que la boite puisse être un peu plus étroite. Tout rentre bien dans la boite et les cotes sont rapidement cloues en place par le charpentier. Nous plaçons nos vestes et bottes emballées dans du carton car il y a des trous dans le fond de la palette et nous ne voulons pas prendre le risque de perdre quelque chose.

Nous faisons de notre mieux, nous sommes un peu nerveux et il est étrange de voir nos motos être enfermées dans les boites et même si nous savons que tout est bien place dans les boite nous sommes tous les deux anxieux de recevoir les boites a Bangkok. L’étape suivante est dans les mains des gens du cargo, nous voyons les boites passer dans la partie sécurisée et Suraj nous redonne notre carnet de passage des motos qui sont tamponnés pour la sortie des motos du Népal.

Le prix de l’envoi est base sur l’équivalent volume-poids des boites qui est équivalent à 360 kg. Nous pensions que ca serai largement assez, mais en fait, ca n’est pas très loin du poids réel : nous avons en tout 678kg pour les deux motos, nos bagages et les boites. Le cout total est de 650 euros par moto, ca n’est pas donné, mais ca faisait partie des couts importants prévus pour notre périple.

Une fois que tout est fini à l’aéroport nous prenons un taxi pour retourner à l’hôtel prendre une douche et nous relaxer un moment avant d’aller retrouver Suraj et sa femme a son bureau. Nous passons une soirée agréable avec eux et d’autre de leurs clients, des français qui envoient des paquets de bonnets et gants pour les vendre sur les marchés français. Nous partageons une bouteille de vin français, puis quelques bières Népalaises, les bières Everest et du fromage ; puis un peu plus tard nous allons manger un morceau dans un restaurant. C’est une soirée sympa et Suraj a été très efficace à organiser l’envoi des motos et son accueil a été très chaleureux.