Royal Chitwan National Park, Nepal.

Distance: 0 miles
Time on bikes: 0 hours

We both have a good night of sleep, although when Béné gets up in the middle of the night to pop to the bathroom, she lets out a huge scream when she turns the light on and sees a big frog next to her foot. We’re not sure how it got in, but it hops around the room and then hides behind the bed and we decide to just leave it there and hope it doesn’t hop on the bed when we turn the light out.

We have an early start as we begin the day with a jungle walk at 7 am. A guide called Dharma is taking us into the jungle and we’re hoping to see a few animals. The first task is to hop into a canoe to cross the river into the National Park and we have a good start when we spot a rhino bathing in a pool of water near to the river. We then head into the jungle, where there are over 80 wild tigers, 400 wild rhino and also all sorts of wildlife including snakes, elephants, birds and monkeys.

The walk is fantastic and there’s an air of excitement as we really don’t know what could be through the bushes as we crawl through. There are a few stories about people getting attacked, but these are rare occurrences. But to improve our chances of seeing a tiger, Carl did consider wearing a necklace of juicy steaks around his neck. We manage to see monkeys, deer, eagles, loads of jungle bugs, peacocks and even a couple of wild chickens.

After the walk, which lasts nearly four hours, we get back to our jungle lodge to rest and then get some lunch before we have to get ready for our elephant ride safari. We hop into a jeep to where the safari starts, and wait until our elephant arrives. When it does, it has more ‘make-up’ than any elephant we’ve seen and looks a bit like Dame Edna. It’s the first time for both of us on the back of an elephant and it’s a surprisingly comfortable and smooth ride.

The best thing about the elephant safari is that the animals we see seem to bit be quite unbothered by our presence; and deer just stand there as we approach as if they can’t see us on top of the elephant. The ride lasts over an hour and is really good as you get a completely different perspective of the jungle being so high up.

When we get back from the elephant ride, we’re then straight onto a jeep safari. This takes us through another part of the National Park and to begin with was a little disappointing as the guide was getting excited about seeing deer. But we’d just seen loads very close up on the elephant ride, so it was difficult for us to share the excitement.

The jeep safari does improve however when we take a detour from the usual route and head off on little used tracks through the jungle to see if we can find some rhino. Although we can’t find any rhino, we do manage to see a family of wild boar that run across the track in front of the jeep. There are also monkeys, plenty more deer and a crocodile in the river we drive alongside.

When we get back to the lodge we collapse – both of us falling asleep at 6.30 pm.

Jour 189 – Dimanche 24 Octobre 2010. Sauraha, Népal

Distance: 0 km – Temps a moto: 0 heures

Carl est réveillé par un cri ce matin : je me suis levée pour aller aux toilettes et suis surprise par une grosse grenouille qui prends ses jambes a son coups et se cache derrière le lit. On se lève tôt ce matin comme nous partons à 7 heures pour aller faire une ballade à pieds dans la jungle. Le guide, Dharma, nous emmène avec un autre jeune Népalais faire une ballade de près de 3 heures a pieds dans la jungle, et nous espérons bien voir quelque animaux comme nous partons si tôt. Nous sommes les premiers à prendre un canoë pour traverser la rivière pour aller dans la réserve, il y a environs 80 tigres, 400 rhinocéros a une corne, des éléphants, serpents, oiseaux et singes.

Dès que nous arrivons de l’autre coté de la rivière nous voyons notre premier rhinocéros, il dépasse a peine de l’eau et semble bien calme a profiter de la fraicheur et du calme du matin, nous ne l’approchons pas trop pour qu’il ne nous charge pas…il courre apparemment a 45km/h.

La ballade nous emmène dans la jungle, on passe dans les buissons et il n’y a pas de sentier précis, le guide s’arrête et écoute régulièrement et décide d’aller dans un sens ou l’autre celon ce qu’il entend. Nous ne nous arrêtons pas longtemps comme il y a des sangsues et c’est apparemment quand on s’arrête qu’elle nous monte dessus. Le guide en a quelques unes qui essayent de lui monter dessus et Carl aussi, mais heureusement on les intercepte avant qu’elles ne trouvent un endroit ou s’installer. On repère des poules sauvages, des paons et quelques singes, on passe dans une autre partie de la jungle, une partie ou l’herbe est plus haute que nous et ou il y a un mirador. On y monte et la vue sur la jungle et les montagnes est superbe. On repère quelques aigles et d’autres paons mais malheureusement pas de tigre et pas de rhinocéros. On continue la marche et on croise deux éléphants avec des gardes dessus, c’est les gardes anti-braconnage, ils ont apparemment du mal à empêcher les braconniers de tuer les animaux de la réserve et doivent faire des patrouilles régulières.

Nous prenons un sentier direct pour retourner vers le village, et traversons la rivière par canoë pour y retourner. Nous avons marché pendant près de 4 heures et sommes bien fatigués quand nous retournons à l’hôtel. Le temps de manger un morceau et de nous reposer un peu et c’est l’heure du départ pour notre balade a dos d’éléphant.

Notre éléphant arrive et c’est le premier éléphant que l’on voit qui a des peintures sur sa tète. Nous montons sur l’éléphant en utilisant une plateforme, et nous sommes a 4 sur son dos, le siège est assez confortable, et même si sa marche nous balance pas mal, un peu comme si on était sur une barque sur des vagues régulières, c’est assez confortable.

C’est assez impressionnant quand il y a des montées ou descentes ou quand on passe près des arbres, mais sa marche est lente, régulière, et même délicate, c’est surprenant pour un animal si grand. Le premier animal qu’on passe est un petit crocodile qui est dans une marre, peu après nous voyons nos premières biches, et c’est étrange, les biches qui d’habitude auraient disparu dans les bois ne sont pas dérangées par notre présence. C’est un peu comme si les biches ne nous voyaient pas sur le dos de l’éléphant, elles restent la et ne partent que si on s’approche a moins de 2 ou 3 mètres.

Nous croisons plusieurs groupes de biches, et c’est une balade agréable, c’est sympa de voire la jungle de si haut, mais malheureusement nous ne croisons aucun rhinocéros ou autre animaux, ca sera pour une autre fois.

Des que nous sommes de retours de notre balade, nous partons directement pour notre safari en jeep. Nous allons dans une autre partie de la jungle et nous sommes un peu déçus quand le guide est tout content de nous montrer d’autres biches qu’on voit a peine, c’est un peu décevant après les avoir vues de ci près a dos d’éléphant. Nous prenons ensuite de plus petits sentiers qui sont plus intéressants et on voit passer deux sangliers. Ce qu’on espérait vraiment voir c’était des rhinocéros, mais ils se sont bien cachés cet après-midi et on n’en voit pas. Nous passons près d’un petit crocodile, près d’une famille de singes, et il y a pas mal de sortes d’oiseaux.

Après une bonne heure dans la réserve nous retournons a l’hôtel, il est 6h30 et nous sommes bien fatigues et nous endormons directement, nous n’avons même pas envie de sortir manger un morceau.